Pages

jeudi 22 février 2018

Et Cambadélis n'est pas encore au gnouf ?!

Ah ben non, car Caroline De Haas a déterminé scientifiquement que presque TOUS les hommes sont
des criminels. Alors pourquoi lui plutôt qu'un autre ?
Ségolène Royal : "Une femme sur trois
est tuée par son mari." (historique)

mardi 20 février 2018

Le "pire cauchemar" de Gabriella ?

IL RESSEMBLE ÉTRANGEMENT
À MON MEILLEUR RÊVE… P. G.

Même jour : sur RTL, Laurent Ruquier accuse
les concurrents canadiens d'avoir "saboté" le
costume de la Française.

lundi 19 février 2018

Voici la Mère Noël qui a libéré

l'hôte des assassins du 13 novembre.

Capture d'écran
"TVLibertés"

dimanche 18 février 2018

Liquidation de la SNCF - Gollnisch à France info :

"Je m'étonne de la propension
de certaines personnalités de gauche
à trahir la classe ouvrière…"

jeudi 15 février 2018

Maëlys : Lelandais avoue le meurtre mais…

…s'expliquera "ultérieurement" sur ses circonstances. Allez, pas la peine, on a compris. Drogué, imbibé, il embarque la petite sous prétexte de lui montrer ses chiens. Au coin d'un bois, il la débarque pour la violer. L'enfant lutte et lui griffe les avant-bras (ce qu'il attribuera à de l'improbable jardinage). On sait par ses ex qu'il est violent avec les femmes. Furieux de sa résistance, le criminel cogne Maëlys sans retenue. Un seul coup, sans doute, suffit à tuer la fragile poupée. Elle saigne encore quand il revient ramasser son corps. Au moment où l'on cite en exemple des roulures du showbiz, le courage de la petite fille me donne le frisson. Le dealer pourri ne l'a pas eue vivante. Jusqu'à la mort, elle a défendu son honneur, sa vertu, disons aujourd'hui son intégrité physique. Je l'admire et je l'aime. Patrick Gofman

lundi 12 février 2018

dimanche 11 février 2018

Que de courriels je reçois !

Bien sûr, je ne les ai pas sonnées, et je ne leur réponds pas…
Mais j'admire (de loin) le désintéressement, la délicatesse, l'empathie
de "ces êtres poétiques" (Tchékhov, d'humeur sarcastique). P. G.

samedi 10 février 2018

Merci à "Synthèse nationale"

"Enfoiré" : nm, sodomite passif


Sur les murs des pissotières
À la barbe des postières
J’écris ton nom
Acteur bègue, chanteuse finie
Génie drogué, dieu pourri
J’écris ton nom
Plan de secours immédiat
Pour sauver ton plan médias
J’écris ton nom
Dans l’annuaire avec Tartuffe
Landru le curé d’Uruffe
J’écris ton nom
Dans mon carnet le plus noir
Des châtiments à prévoir
J’écris ton nom, enfoiré(e).

Patrick Gofman

vendredi 9 février 2018

Hein ? Moi, sortir de Paris ?

Et rien que pour déjeuner ? Mais je vois rarement l'ami Wojtek, alors je l'ai suivi jusqu'à Montigny-LB (78), près de Versailles. Là, chez Dolia Nova, tout est bon. Et c'est sans doute pourquoi on y est contraint de refuser du monde tous les jours !

Il y a un petit Dolia Nova villageois à Chatenay (78), entre Villepreux et St-Nom. Charmant.

Reviens vite à Paris, Wojtek !

P. G.


jeudi 8 février 2018

J'irai cracher sur Nothomb


Amélie Nothomb est à la tête des héros antifascistes
édités par Albin Michel, et qui sont parvenus à faire virer
JMLP par cet éditeur. Amélie, chienne de garde anticorrida (etc.),
cherche-t-elle à faire oublier son grand-père rexiste,
Pierre Nothomb ? P. G.




















mardi 6 février 2018

Bardot et Deneuve critiquent la propagande féministe US ?

La télé amerloque les traîne dans la boue !
Mais beaucoup d'Américains
et d'Américaines protestent. P. G.